Graniz Mondal effectue de l'exploration sur trois propriétés minières au Québec Actif dans le centre du Québec, Graniz explore le sous-sol québécois pour y trouver le nouvel « or noir » <span style='font-size: 0.8em;'><em>(Projet Mousseau Ouest)</em></span> Foreuse en action Carottes de graphite extraites lors des forages

Projet Opawica

Sommaire

La propriété Opawica est située dans le feuillet SNRC 32G12 et plus précisément dans le canton de Gand, dans le nord ouest du Québec. La propriété est facilement accessible en empruntant à partir de la ville de Chibougamau la route provinciale 113 sur environ 130 km, jusqu’à la municipalité de Waswanipi, un village faisant partie des premières nations Crie. De Waswanipi, on continue sur 1 km, jusqu’à l’intersection de la route de la mine du Lac Shortt, une route gravelée menant à l’ancienne mine, puis une route forestière traverse la partie nord de la propriété. Le personnel et les services pour desservir la propriété peuvent facilement être obtenus des villages de Waswanipi et Chapais ou de la ville de Chibougamau.

La propriété Opawica est détenue à 100% par Graniz Mondal. Elle est formée de 7 claims convertis en cellules et couvre une superficie de 121.67 ha. La propriété n’est l’objet d’aucune royauté ou intérêt en faveur d’une tierce partie. Les claims ont été renouvelés jusqu’au 18 février 2015. Les excédents de travaux totalisent 34 505$ et 10 000$ en travaux seront requis au prochain renouvellement.

Les premiers travaux archivés sur la propriété remontent à 1946 avec de la cartographie géologique, de la prospection et des forages. Les principaux travaux subséquents ont été effectués par des compagnies minières majeures tels que Metall Mining, Minnova, Falconbridge et Inmet avec des levés géophysiques et des forages. Quelques intersections aurifères de l’ordre de 10 g/t sur 1,3 à 2,45 m ont été obtenues sur les parties nord et sud de la propriété.

De 2001 jusqu’à 2006, Soquem et Graniz Mondal étaient partenaires à part égales, et Soquem gérait les travaux d’exploration. De la coupe de lignes, des levés magnétique et de polarisation provoquée ont été complétés sur toute la propriété, et suivis de deux forages. Ces travaux ont contribué à comprendre le contexte géologique de la propriété, mais n’ont pas généré de teneurs aurifères. Vers 2006, Soquem s’est retiré du projet.

La géologie de la propriété est formée de la partie ouest de la ceinture volcano-sédimentaire Caopatina-Desmaraisville, au nord-ouest du complexe anorthositique d’Opawica. La formation d’Obatogamau forme la partie nord de la propriété où elle est composée de laves mafiques. Dans les parties centrale et sud, on retrouve des coulées et des roches pyroclastiques qui varient en composition d’intermédiaires à felsiques et des sédiments de la formation du ruisseau Dalime. Cette dernière formation contient le gîte Mariposite, situé à moins de 3 km à l’est de la propriété. La mine maintenant abandonnée du Lac Shortt est située pour sa part à environ 2 km au nord-ouest de la propriété Opawica.

D’un point de vue géologique, deux formations présentes sur la propriété Opawica ont été reconnues pour leur potentiel en dépôts aurifères porphyriques. La première est représentée par des coulées mafiques présentes dans les parties nord et sud de la propriété et où des teneurs aurifères de l’ordre de 10 g/t sur 1,3 à 2,45 m, ont été obtenues. La seconde, la formation du ruisseau Dalime formée de roches sédimentaires et pyroclastiques, a été vérifiée seulement par des tranchées et un trou foré perpendiculairement aux lignes des levés géophysiques.

Dans la formation du ruisseau Dalime, l’auteur a observé au cours de la visite de la propriété un spectaculaire agglomérat felsique contenant des bombes felsiques jusqu’à 30 cm et des fragments de pyrite pratiquement non déformés et faisant jusqu’à 5 cm. Les valeurs aurifères obtenues dans les parties sud et nord de la propriété sont associées à des veines de quartz-carbonates-sulfures lesquelles sont souvent les seuls marqueurs des systèmes de minéralisation porphyrique, dans la région du Lac Shortt.

Dans nos recommandations nous avons considéré les éléments suivants :

  • Le contexte géologique est favorable aux minéralisations aurifères;
  • Tous les travaux préparatoires tels que la coupe de ligne, les levés géophysiques, les tranchées et quelques forages ont déjà été complétés;
  • Et, une partie de la formation du ruisseau Dalime n’a pas été vérifiée par forage.

Suivant ces observations un programme d’exploration en deux phases a été suggéré :

À la phase I, effectuer une section géologique avec des forages, débutant à la ligne de rattache 150 m nord, jusqu’à la ligne de rattache 1 200 m nord, pour une section de 1 050 m de longueur. Pour ce faire, 6 trous totalisant 2 000 m seront requis. Si les travaux de la phase I déterminent de nouvelles cibles, il est recommandé d’effectuer 1 500 m de forage supplémentaire pour les vérifier. Ces travaux vont requérir un budget de 550 000$. Actuellement la Compagnie concentre ses efforts sur la propriété de graphite de Mousseau West, et aucun budget n’a été planifié pour la propriété Opawica.

Liens et documents

Cartes et images

 

© Graniz Mondal - Graniz Graphite, tous droits réservés. Une autre réalisation signée Solutions Classe Affaires inc.