Graniz Mondal effectue de l'exploration sur trois propriétés minières au Québec Actif dans le centre du Québec, Graniz explore le sous-sol québécois pour y trouver le nouvel « or noir » <span style='font-size: 0.8em;'><em>(Projet Mousseau Ouest)</em></span> Foreuse en action Carottes de graphite extraites lors des forages

Projet Mousseau Ouest

Sommaire

La propriété Mousseau West est couverte par les feuillets SNRC 31J10 et 31J11 et chevauche les cantons de Mousseau et Brunet. Elle est située à environ 12 km au nord du village de Ste-Véronique, dans la région de Mont-Laurier. Elle est facilement accessible en utilisant des chemins forestiers. La propriété Mousseau West est formée de 12 claims totalisant 488.9 ha, enregistrés au nom de Richard-Marc Lacasse. Les claims viennent à échéance du 16 mars au 26 octobre 2013. Ils sont présentement en cours de renouvellement.

La première découverte de graphite sur la propriété remonte à 1980-83, au cours de la construction d’un chemin le long du lac Oat. En 1984, les premiers travaux débutent sur un bloc de 4 claims détenus par deux prospecteurs et couvrant une partie de la propriété Mousseau West. À cette époque, des levés géologique et électromagnétique suivi par des forages courts, ont confirmé l’extension de l’affleurement minéralisé en graphite. Des échantillons choisis ont révélé jusqu’à 22% de carbone graphitique. La propriété était alors enregistrée au nom de Harkema Industries Ltd.

En 1989, Graphicor achète les 4 claims originaux de Harkema Industries et jalonne 44 nouveaux claims. La propriété Mousseau totalisait alors 768 ha . Un programme d’exploration, incluant de la coupe de lignes, de la géologie, des levés MaxMin et de mise à la masse, suivi de décapage, d’échantillonnages et forages à diamant ont été initiés en 1989. Au cours des années 1989 et 1990, 127 trous ont été forés sur Mousseau East et West. La profondeur des trous variait généralement de 50 à 80 m. Ces forages ont eu comme résultat, la définition des dépôts de Mousseau East et West. Sur Mousseau West, 55 trous totalisant 4 064 m ont été forés.

Suivant le programme de forage de 1989-90, deux échantillons en vrac, un de 15 tonnes sur Mousseau East et un de 12 tonnes sur Mousseau West ont été prélevés et expédiés au Centre de Recherches Minérales (CRM) pour en déterminer la récupération et la métallurgie.

À la fin de 1993, comme le prix du graphite devenait de plus en plus déprimé, Graphicor décida de mettre fin au projet. Le 29 octobre 1993, Indresco Canada a acheté toutes les actions émises par Graphicor et la compagnie fut dissoute. Le 7 décembre 1993, tous les projets miniers de Graphicor ont été transférés à Indresco, qui plus tard décida de la maintenir en veilleuse, pour éventuellement l’abandonner.

Plus tard, la propriété a été jalonnée par Falconbridge Ltd., (1999), Ressources Aurter Inc., (2003) et par l’entreprise en co-participation Kaminak Gold Corporation/Breakwater Resources Ltd., (2008). Falconbridge et Kaminak/Breakwater recherchaient des minéralisations de nickel-cuivre sur de grandes propriétés qui englobaient Mousseau East and West, et aucuns travaux n’ont été effectués sur Mousseau West.

En ce qui concerne Aurter, les claims avaient été acquis dans le but d’en faire la promotion et de revendre la propriété, seulement un levé géologique de reconnaissance a été complété. Aucuns travaux d’exploration n’ont été rapportés, jusqu’au jalonnement de la propriété par R.M. Lacasse en 2011.

La région de Mont-Laurier est située à l’intérieur de la ceinture métasédimentaire du Grenville qui s’étend le long d’un axe nord est, du sud ouest du Québec, jusqu’à l’Abitibi. Cette ceinture est composée d’une variété de métasédiments tels que des paragneiss à biotite, grenat, sillimanite, et pyroxènes, avec des horizons plus siliceux comme des gneiss quartzo-feldspathiques et des quartzites. Interlités avec ces horizons de métasédiments, on retrouve de nombreux horizons de marbre, avec des zones de transition calco-silicatées entre les marbres et les unités clastiques. Trois phases de plissement ont été reconnues. Ces orogénies ont créé des assemblages complexes, avec des plis multi-phasés du boudinage et ce dans les unités ductiles et particulièrement les marbres.

Le graphite est fréquemment associé aux unités métasédimentaires tels que les gneiss à biotite, les horizons calco-silicatés et les marbres calcitiques. Il se présente en flocons disséminés de tailles variées avec des concentrations typiques variant de 2 à 15%.

Les forages complétés par Graphicor de 1989 à 1992, indiquent que les paragneiss quartzo-feldspathique à biotite forment l’unité dominante sur la propriété. L’horizon graphitique est un marbre interlité dans la séquence clastique de paragneiss à biotite. De chaque coté du marbre graphitique il y a une zone de transition décrite dans les logs de forage comme étant une quartzite ou une roche calco-silicatée qui contient aussi des flocons de graphite. Ce type de minéralisation est similaire à celui du dépôt de Timcal au Lac-des-Îles, actuellement en production au sud de Mont-Laurier et qui contient une grande proportion de gros flocons. La schistosité est orientée ESE-WNW avec un pendage de 400 vers le sud.

L’horizon graphitique nommé Mousseau West, fait 250 m de long et se situe à l’extrémité ouest d’un conducteur électromagnétique de 2 km de longueur. L’interprétation des descriptions de forage disponibles suggère un horizon minéralisé de marbre graphitique situé dans un plis plongeant à environ 450 vers le sud et orienté est-ouest. Ce modèle génère un tonnage de la surface jusqu’à une profondeur de 40 m du même ordre que celui estimé par Graphicor et les consultants Ageos Science inc., en 1990, mais plus important, il indique un potentiel additionnel de 2,1 millions de tonnes de marbres graphitiques de 40 m à 100 m. Il s’agit ici d’un potentiel conceptuel et grossier du potentiel de la propriété.

Les données disponibles montrent que le dépôt de Mousseau West présente des caractéristiques similaires aux autres dépôts de marbre graphitique dans la province de Québec et plus particulièrement ceux de Carmin, Ashbury, et Lac-des-Îles (TIMCAL), ce dernier étant actuellement le seul producteur de graphite au Canada.

Liens et documents

Cartes et images

 

Main Graphite occurences in Quebec

Location map

Claims map

Drilling

Drillholes location

Cross-sections

EM conductors

EM Survey 3520Hz

Winter 2013 drilling

© Graniz Mondal - Graniz Graphite, tous droits réservés. Une autre réalisation signée Solutions Classe Affaires inc.